La base ded donnée n'est pas disponible Château Maison Noble
     
 
Château Maison Noble

L'ÉLABORATION DES VINS DU CHÂTEAU MAISON NOBLE

Les techniques de vinification allient quant à elles tradition et modernité. Le chai, entièrement isolé, a une capacité de 3.100 hectolitres environ répartis entre des cuves en inox ceinturées et des cuves en béton aménagées spécifiquement. Toutes les cuves sont équipées d’un système de thermo-régulation de dernière génération. Cet équipement permet de maitriser parfaitement les températures pendant toutes les phases d’élaboration du vin.

Les parcelles sont vinifiées cuve à cuve, ce qui permet d’optimiser le terroir et le cépage.

Le raisin destiné au vin rouge est légèrement foulé avant d’être encuvé afin d’en extraire le jus.

Durant la première fermentation (dite fermentation alcoolique), le jus de raisin est aéré et relevé : cela favorise l’oxygénation des levures contenues dans le jus, le bon déroulement de la fermentation et permet également d’extraire des pulpes les couleurs et les tanins qui participeront au caractère final du vin. Les températures sont régulées en permanence (elles doivent se situer entre 24° et 30° en fonction de l’avancement de la fermentation) ainsi que la densité (degré d’alcool dans le jus) afin de maîtriser au mieux la fermentation alcoolique.

Les techniques de vinification des raisins destinés au Clairet sont différentes : une fois le raisin en cuve, on procède rapidement (en général entre 24 h et 48 h après la récolte) à une séparation du jus de raisin des pulpes afin que le jus reste faiblement coloré (couleur rosée). Le Clairet est élaboré uniquement à partir de cépage de Cabernet Sauvignon, cépage qui donne un fruité remarquable. Il est ensuite vinifié dans des installations dédiées qui permettent une fermentation à basse température (entre 18° et 20°)

Lorsqu’il n’y a plus de sucre dans le jus, la fermentation alcoolique est terminée. On laisse alors macérer le vin avec les peaux pendant une durée qui est ajustée en fonction des dégustations afin d’extraire, sans excès, toute la richesse apportée par les peaux. Puis les pulpes sont pressées afin de recueillir le dernier jus (très concentré) qui sera ensuite intégré au vin après dégustations. Ce jus de presse apporte corps, richesse et tanins au vin.

La fermentation malolactique peut alors démarrer : les acides maliques se transforment en acides lactiques. C'est grâce à ce mécanisme biologique que le vin acquière ses qualités de conservation.

Quelques semaines plus tard, les vins issus des vignes les plus vieilles sont mis en barrique. Ils y resteront 12 mois. Les autres vins sont élevés en cuve. La dernière étape, avant la mise en bouteille, consiste à « coller » le vin : cette clarification naturelle par simple gravité limitera le dépôt que l’on retrouve au fond des bouteilles, en général lorsqu’elles sont anciennes.

Au final, l’élevage du vin aura duré 18 mois au minimum.

Chaque année est différente, chaque millésime est unique : la vinification des vins du Château Maison Noble s’adapte à la qualité du raisin récolté et au climat.